Description du projet

Poétesse et chanteuse

Parce-que mon cœur chante et mon âme écrit, je suis heureuse de vous retrouver ici.
Je vous invite aussi, dans mon Jardin poétique, si le coeur vous en dit… (www.poesieanna-line.com)
A partager nos talents également, je vous convie car, il n’est point d’Espérance et de Lumière, sans artistes ami(e)s…
Bien à vous…

Le cœur et sa Rose…

Tout cœur au Jardin est relié,
Il aime tant sa Rose mais, il s’est égaré,
Souffrant, il recherche son chemin pour la retrouver,
Tant il s’essouffle aujourd’hui, de ne pouvoir l’Aimer,

Il sait oh combien cet Amour est sacré,
Il en ressent sa force et sa fragilité,
Et oh combien la foi qu’il daigne lui donner,
Le rapprochera de sa belle tendrement parfumée,

Joli Rose se meurt aussi, de le voir si éloigné,
Mais, elle ne désespère jamais de pouvoir le rappeler,
Car auprès d’elle, les battements de son bien-aimé,
Renaîtront pour enfin pleinement Exister,

Elle convainc son ami l’Oiseau de l’aider,
Afin qu’il puisse jusqu’à son cœur, voler,
Il lui offrira alors, l’un de ses pétales messager,
Le suppliant par la prière, sans cesse d’Espérer,

Le cœur de son côté, se tourne vers le Ciel étoilé,
Persuadé que sa Rose ne l’a pas oublié,
Il dessine un Arc-en-Ciel par ses pures pensées,
Afin qu’elle puisse voir les couleurs de leur amour passionné,

Le lendemain, près de la rivière aux flots argentés,
Bel Oiseau parvint jusqu’au cœur blessé,
S’ouvre alors, un pont de Lumière entre les aimés,
Que nul ne pourra jamais refermer et ce, pour l’Eternité…

Anna-line…

Le 12 octobre 2020

A tous les cœurs…

Il est parfois, des cœurs malmenés,
Par les ombres et stigmates du passé,
Il est des cœurs aux battements irréguliers,
Tant de nombreuses tempêtes, leur être, ont essoufflé,
Il est des cœurs en ces jours, perdus, fragilisés,
Car, nul ne peut répondre aux incertitudes installées,

Il est aussi, des cœurs aux forces insoupçonnées,
Déployant leurs ailes d’argent pour Voyager,
Il est des cœurs créateurs, empreints de volonté,
Prônant que tout changement est une opportunité,
Il est des cœurs dont le regard de l’âme avisé,
Se réfèrent à notre Terre, à ses connaissances sacrées,

Rien ne vaut la Vie !
Puissions-nous trouver en ces mots, l’envie,
De contrer les peurs, l’égo et l’irresponsabilité aussi,
Devant toutes celles et ceux qui n’ont pas encore admis,
Ces innombrables moments de Bonheur comblés d’Harmonie,
Ces richesses qu’à la Source, par Amour, nous nous sommes promis…

Il est des cœurs à l’âme purement reliée,
Véritable Cadeau du Ciel pour un souffle d’Unité,
Il est des cœurs d’une grande humanité,
Porteurs d’Espérance et d’Eternité,
Et, il y aura toujours des Etoiles pour nous rappeler,
La présence de la Lumière, à nos côtés…

Anna-line…

Le 22 novembre 2020

Le messager d’un instant… Jonathan

Il fait si beau et, il est un peu plus de midi,
Quand je termine la lecture de « Jonathan Livingston le goéland », ce jeudi,
Je suis à cet instant, si profondément émue et ravie,
D’avoir retrouver en ces mots, l’essence même de la Vie,

Joie au cœur, je reprends ma route sans soucis,
Me promettant dès aujourd’hui,
D’Etre, de Vivre véritablement ce que je suis,
Sans jamais oublier la pure Magie et les richesses de l’Esprit,

Par intuition et par envie,
J’entends l’appel de mon Lac m’invitant encore près de lui,
Mon être s’apaise, mon âme se nourrit,
De sa beauté, de sa force et de toute sa poésie,

Là sur les galets où j’écris si souvent,
La plénitude s’empare de la course du temps,
Et avant que je puisse réaliser l’enchantement,
Il s’est posé tout près de moi, sûr de lui, me regardant,

Point de mots mais, un lien surprenant,
Me ramenant aux lignes lues quelques heures auparavant,
Je survole avec lui, ce qui semble si évident,
Ouvrir son cœur et sans cesse, apprendre du présent,

L’une de ses pattes est atrophiée et pourtant,
Il reprend son envol si confiant et si joliment,
Il s’éloigne dans la Lumière d’un Ciel éblouissant,
Il restera le messager d’un instant… Merci Jonathan…

Anna-line…

Le 19 septembre 2020

Confiance, Espérance…

Lourde charge, lourdes conséquences,
Quand ressurgissent la solitude, l’absence,
Mais, il nous est possible de trouver dans le Silence,
Les plus belles et précieuses résonances,

Celles avant tout, de notre appartenance,
Celles qui nous offrent toutes délivrances,
Celles qui nous lient au cœur de la tolérance,
Celles qui rapprochent nos âmes, même à distance,

Puissions-nous Être pour Exister,
Trouver la force de traverser,
Les tempêtes d’un Océan mouvementées,
Dont les vents ne cesseront qu’une fois, transformés,

Puissions-nous Être reliés et attachés,
À la Source où seule Lumière et Beauté seront guider,
Les pas essentiels à notre intériorité,
Et vers l’évidence d’une solidarité,

Vols de l’Oiseau permanents,
Au-dessus des méandres perturbants,
Pauses en haut des cimes pour voir plus grand,
Le Soleil en ce lieu, reste fidèlement,

L’horizon sera d’autant plus rassurant,
Quand enfin, nul ne s’imposera aucunement,
Aux vertus d’une humanité libre, aux principes du Vivant,
Au nom d’un Amour sacré qui régnera en ces temps…

Anna-line…

Le 29 octobre 2020